Comment créer une activité de massage Bien-Etre en tant que Masseur-Kinésithérapeute

Vous êtes Masseur-Kinésithérapeute et vous avez décidé de lancer votre activité Hors Nomenclature de massage Bien-Etre. Bien. Et là beaucoup de questions…et peu de réponses : et maintenant comment vous faites ça ? On commence par quoi pour lancer une activité de Bien-Etre ? Comment on reçoit les 1ers clients ? Et qu’est-ce qu’on a le droit de faire pour communiquer ?

Toutes ces questions je me les suis évidement posée quand j’ai monté mon cabinet entièrement HN il y a 10 ans. La bonne nouvelle c’est que je vais pouvoir vous aider à ne pas jouer au monopoly avec votre propre argent comme je l’ai fait à l’époque. C’est parti !

Réfléchir à ses envies

Vous aussi pour lancer une activité la 1ère chose que vous avez faite c’est une to-do list ? “Créer votre carte de visite, chercher un local, apprendre le massage balinais…” et résultat vous vous sentez perdu. Parce que créer une to-do list sans avoir défini ses objectifs précisément c’est comme utiliser un gps sans avoir défini l’adresse d’arrivée (c’est pour que vous voyiez l’idée^^). Donc la 1ère chose à faire c’est de réfléchir à vos envies.

Know your why : savoir ce qui vous pousse à monter votre projet d'activité HN de massage Bien-Etre

Personnellement ma 1ère envie quand j’ai démarré le massage Bien-Etre en HN c’était pour passer plus de temps avec mes patients. Avoir cet aspect en tête m’a permis de savoir dès le départ que je voulais bosser chez moi et non dans un spa qui définit des durées standards de soin. Est-ce que c’est parce que vous voulez sortir de la routine ? Gagner plus d’argent ? Faire moins d’administratif ? A vous de vous poser pour savoir ce qui vous motive. A la fois parce que vous y verrez plus clair sur vos objectifs donc ce sera plus facile de les atteindre et parce quand vous craquerez vous relirez votre why pour vous accrocher dans les moments difficiles. Parce qu’il vaut mieux savoir qu’il y en aura probablement et les dépasser en ayant des ressources. Demandez-vous ce qui est important pour vous !

Créer son tableau de vision

Un tableau de vision ou en anglais un moodboard consiste à recueillir les éléments qui expriment la vision de votre projet. Cela peut être un collage, des dessins, des photos…tous les éléments graphiques qui vous parlent ! L’important est que votre inspiration vous amène à un ensemble cohérent et harmonieux avec une vision globale de votre projet. Cela crée un univers graphique qui vous sera grandement utile pour votre projet.

Avec qui vous voulez travailler ? Définir son type de client

L’erreur classique au début c’est de penser qu’on veut travailler avec tout le monde. Mais ce n’est pas vrai ! Est-ce que vous voulez masser des femmes enceintes ou des sportifs ? Parce que ce ne sera pas le même projet derrière. Définir votre niche de massage va vous permettre de donner une coloration particulière à votre projet et de savoir à qui vous vous adressez. En quoi vous êtes différent de tous les autres praticiens qui font du massage Bien-Etre ? Qu’est-ce que vous allez apporter à vos patients ? Quel problème cela va-t-il les aider à résoudre ? Il peut être difficile en début de projet de répondre à cette question mais elle est cruciale parce que c’est cette différence, votre plus-value qui va donner du sens à ce que vous proposez.

Dans quelles conditions vous voulez travailler ? Définir ses conditions de travail

Voulez-vous faire quelques massages HN dans un cabinet où vous êtes un praticien conventionné ? Où créer un cabinet entièrement HN ? Ou encore aller masser en entreprise ? Ou dans un spa ? Avoir votre structure ou travailler pour quelqu’un ?

Le choix de votre statut va déterminer en partie votre projet. La pression n’est pas la même entre quelques massages deci delà et une activité centrée uniquement sur le massage HN.

Réfléchissez aussi au taux horaire moyen auquel vous voulez travailler. Choisir le bon taux horaire dépend de nombreux facteurs : le coût de votre local, votre bassin d’exercice, votre objectif, etc.

Définir vos objectifs

Maintenant que vous y voyez plus clair sur votre projet, notez vos objectifs. Et pour cela je vous conseille de les noter sur plusieurs durées différentes : à 90 jours, 6 mois et 1 an. Mais attention les objectifs ne doivent pas être flous mais définis selon la méthode smart : SMART (Spécifique, Mesurable, Ambitieux, Réaliste, Temporel)

Le spécifique

Dire “je veux faire du massage Bien-Etre” ce n’est pas un objectif, c’est un rêve. Ecrire “je veux faire du massage Bien-Etre dans un local entièrement dédié à l’activité HN pour les femmes enceintes et les enfants” voilà un objectif spécifique et que vous avez donc plus de chances de pouvoir l’atteindre parce que vous allez pouvoir définir les tâches à effectuer pour cela.

Le mesurable

Pour savoir si on a atteint ses objectifs, il faut…des objectifs et…des indicateurs. Sinon on ne peut jamais se dire que l’on a atteint ses objectifs ! Donc réfléchissez à des indicateurs concrets. Cela peut être votre nombre de massage par semaine, ou un chiffre d’affaire à atteindre ? En tout cas notez-le et gardez le sous vos yeux !

Le ambitieux

Si vous voulez mettre en place un projet, c’est plutôt quelque chose du genre un PROJET ! Sinon c’est que cela ne nécessite pas de réfléchir à ses objectifs ;). Croyez en vous, ne vous limitez pas, ne nourrissez pas votre syndrome de l’imposteur : dans vos objectifs tout est permis !

Le réaliste

C’est parfois le plus dur pour moi. J’ai tendance à vouloir que l’objectif des 90 jours soient déjà l’objectif final à 1 an…évidement je suis déçue. J’essaie de corriger cette tendance chez moi et noter les objectifs permet de recadrer les choses et ne pas avoir l’impression qu’on est trop nul parce que tout n’est pas déjà mis en place. La majorité des gens sous-estiment ce qu’ils peuvent faire sur un an et sur-estiment ce qu’ils peuvent réaliser à 5 ans…

Le temporel

Quand je monte un projet, je réfléchis d’abord où je veux être arrivée dans un an idéalement puis je me note tous les éléments qui me semblent utiles tels qu’ils viennent à mon esprit. J’organise ensuite ce braindump en session de 90 jours avec le sous objectif des 3 mois et des 6 mois. Puis dans le cycle de 90 jours, c’est là que je vais avoir les to-do liste par jour avec chaque jour les 3 tâches prioritaires pour faire avancer mon projet et les tâches annexes qui vont avec.

Se former

Choisir votre 1ère formation

Ça y est vous êtes au clair sur vos objectifs. Maintenant en pratique comment vous faites ça ?

Tout d’abord votre diplôme de Masseur-Kinésithérapeute vous suffit pour pratiquer le massage Bien-Etre. Actuellement vous n’avez pas besoin légalement de formation supplémentaire et vous êtes couvert par votre assurance puisque cela fait parti de votre décret de compétence.

Ceci étant dit, en pratique nos études nous forment rarement au massage Bien-Etre. En général nous savons pratiquer le massage suédois et uniquement en thérapeutique sur une zone ciblée, pas un protocole corps entier. D’où l’intérêt de faire une formation spécifique massage Bien-Etre. Plusieurs possibilités : suivre une formation en présentiel ou en e-learning, rester entre kinés ou mixer avec les esthéticiennes et les praticiens en massage Bien-Etre. Le e-learning permet d’être à son rythme, le présentiel d’avoir des échanges en groupe. Rencontrer des thérapeutes d’horizon différent enrichit votre vision du massage. Essayer de vous trouver un binôme pour progresser, ce qui est rarement difficile pour se former au massage Bien-Etre 😉

Vous allez probablement être perdu dans la jungle des différents types de formation et ne pas vous sentir à la hauteur pour proposer du massage Bien-Etre à vos patients. Commencez par apprendre parfaitement un seul protocole de massage Bien-Etre corps entier pour avoir justement les notions spécifiques au Bien-Etre et…rappelez-vous que vous êtes kiné ! Une fois que vous savez réaliser un protocole corps entier, vous saurez l’adapter aux besoins de vos patients. N’attendez pas d’avoir appris tous les massages du monde pour recevoir vos 1ers clients !

Le massage que j’enseigne dans ma formation est mon massage signature. C’est un protocole que j’ai créé spécialement pour les kinés parce qu’il donne une trame pour masser l’ensemble du corps tout en permettant au kiné d’exercer son art.

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir une affiche des caractéristiques des massages Bien-Etre. Cela vous donnera un aperçu de leurs différences et vous aidera à décider ensuite sur quelle formation de massage spécifique vous voulez repartir pour enrichir votre pratique.

Comment faire le meilleur massage du monde à vos patients ?

Le meilleur massage du monde…mais qu’est-ce que ? Le balinais ? Ou le bol Kansu pour les pieds ? Ou alors uniquement aux huiles essentielles ?? Bien sûr il n’y pas un meilleur massage du monde, mais le meilleur massage possible qui correspond aux besoins et attentes de votre patient sur la table ! D’accord mais comment les connaître ? Il suffit de lui demander !

Jamais je ne reçois un patient sans lui faire un bilan-diagnostic kiné (BDK). C’est ce BDK qui va vous permettre de savoir ce qu’il attend exactement de ce soin. C’est aussi ce qui donne de la valeur à notre massage en tant que kiné. Nous sommes habitué à faire un état des lieux avec nos patients et leur proposer un traitement personnalisé.

 

Maintenant que vous savez pourquoi vous voulez monter ce projet, que vous avez défini vos objectifs en lien avec vos envies, et que vous êtes au point sur la technique, vous pouvez passer à la partie opérationnelle de votre projet.

Créer votre espace de massage Bien-Etre

Quand vous avez réfléchi à vos conditions de travail, vous devez avoir défini dans quel cadre vous voulez exercer votre activité de massage Bien-Etre. De là va en découler la recherche du lieu : allez-vous travailler dans votre cabinet où vous avez déjà une activité conventionnée ? Ou chercher un local séparé ?

Les obligations légales pour votre local

Dans les deux cas, vous êtes en général considéré comme un ERP 5ème catégorie recevant moins de 20 personnes en même temps. Donc attention aux normes handicapées. Je vous ai mis les textes officiels des normes en pièce jointe…vous allez voir que ce n’est pas toujours évident pour s’y retrouver. Je vous conseille de faire réaliser un audit par un organisme extérieur. L’apave par exemple vous propose un diagnostic accessibilité. Les adhérents FFMKR bénéficient d’une remise d’environ 20%. Lors du diagnostic, un agent vient sur place pour examiner votre local. Il vous fournit ensuite un document qui liste tous les points concernant l’accessibilité et les éventuels travaux à effectuer photo à l’appui. Ce diagnostic peut même être réalisé avant l’ouverture de votre local pendant que vous êtes encore en travaux. Quand j’ai ouvert mon cabinet au château, j’ai fait mon diagnostic avant que les travaux ne soient finis, ce qui m’a permis d’apprendre qu’il fallait déplacer une cloison de 70 cm ! Heureusement cela a pu être fait le lendemain… Dans ce cas là vous ne pourrez avoir votre attestation d’accessibilité qu’une fois les travaux finis.

Toujours dans la liste des obligations légales pour votre local, vous devez effectuer une vérification des systèmes de sécurité incendie (SSI) une fois par an donc la 1ère fois avant l’ouverture de votre local.

Évidemment pensez à assurer votre local qui sera considéré comme un cabinet de kinésithérapie par votre assureur quelque soit votre type d’activité.

Les éléments spécifiques pour créer un espace centré Bien-Etre

physiotherapy-3336993_1280massage-5050641_1280

L’étude sur le massage bien-êtrei réalisé en 2012 a fait ressortir deux reproches fréquents à l’égard des Masseurs-Kinésithérapeutes qui pratiquent le massage bien-être 

  • un lieu non adapté

  • un manque de disponibilité

Un espace Bien-Etre doit répondre aux critères du marketing sensoriel, c’est-à-dire que les 5 sens doivent être comblés pour être sûr que quelque soit le sens privilégié de votre patient, il s’y sente bien.

L'ouïe

Savez-vous quel est l’ennemi principal dans un local destiné au Bien-Etre ? Le bruit !

Imaginez : votre patient est détendu sur la table, avec une musique douce, baignant dans une odeur d’huiles essentielles, parfaitement détendu…et vous entendez votre collègue « Alors Mme Michu vous en êtes où de vos exercices ? Allez on repart sur une série : et un, et deux… » Ou le téléphone qui sonne à côté. Ou le bruit des toilettes. Cela peut complètement gâcher votre massage Bien-Etre. Soyez particulièrement attentif à l’insonorisation parce qu’une fois dans un lieu, il est très difficile de l’insonoriser a posteriori. Votre massage sera accompagné d’une musique de relaxation le plus souvent. Si vous partagez votre local avec des collègues, un panneau sur la porte leur indiquera quand vous êtes en massage Bien-Etre pour ne pas être dérangé.

La vue

En fonction de la cible de clients que vous avez déterminé, vous allez créer une ambiance qui leur correspond. Et comme vous avez fait le travail sur vos envies au départ, vous devez être aligné avec le type de clients que vous allez recevoir…donc la décoration doit vous plaire ! Idéalement elle doit aussi être en cohérence avec votre charte graphique ( ne paniquez pas on voit ça juste après;))

Astuce : installez vous sur votre table de massage pour vérifier ce que va voir votre patient pendant le soin

Le toucher

Choisissez bien le linge que vous allez utiliser au contact de la peau de votre patient, que ce soit des vêtements que vous lui prêtez pour un massage thaï traditionnel ou le drap de bain sur la table. Et surveillez leur état une fois lavé.

L'odorat

Ambiance huiles essentielles ? Ou odeur de propre ? Ce que vous voulez tant que c’est agréable. Et une pièce de soin doit être aérée régulièrement, encore plus maintenant que nous allons vivre avec le covid19…donc vérifiez que cela puisse être le cas facilement.

Pour les produits de massage que vous allez utiliser, vérifier avec votre patient avant de lui appliquer sur la peau que l’odeur ne le gêne pas.

Le goût

Vous pouvez choisir d’offrir une boisson ou un en-cas après le soin.

Le matériel pour démarrer

Pour une activité de massage Bien-Etre, pas besoin de beaucoup de matériel pour démarrer votre activité de massage Bien-Etre mais il faut qu’il soit adapté. Pour une activité centrée sur le massage Bien-Etre à l’huile sur table :

  • table de massage. Qu’elle soit fixe ou mobile, le plus important c’est qu’elle soit confortable

  • coussins classiques et un coussin en U

  • 1 drap de bain ou 1 plaid

  • 1 drap de bain ou 1 alèse

  • produit de massage

  • désinfectant/dégraissant

Et c’est tout ! Vous voyez bien que ce n’est pas le matériel qui va représenter le gros de votre budget 😉

Comment recevoir vos 1ers patients : communiquer

Choisir d'utiliser ou non son titre de Masseur-Kinésithérapeute

Est-ce que vous voulez utiliser votre titre de Masseur-Kinésithérapeute ou non ? Cela va déterminer la communication que vous pouvez faire. Si vous décidez de ne pas utiliser votre titre et de travailler comme praticien en massage Bien-Etre vous aurez le droit de faire de la publicité. Elle est interdite dans le cadre du métier de Masseur-Kinésithérapeute et vous devez faire valider votre communication par le conseil de l’ordre de votre département.

Définir sa charte graphique

Qu’est-ce qu’une charte graphique ? C’est un document de travail qui recense les éléments graphiques qui définissent la communication de votre entreprise. Votre tableau de vision va aussi vous servir pour définir votre charte graphique. Elle doit contenir a minima vos 2 ou 3 couleurs principales (avec leur code couleur RVB précis) et les 2 polices que vous avez choisies.

Choisir un nom de marque et un logo

Créer le logo est probablement ce qu’il y a de plus difficile en terme de graphisme. Et le plus important parce qu’il va être sur tous vos supports. Pour cette tâche je vous conseille de trouver un graphiste. Ne vous dispensez pas pour autant de réfléchir à votre charte graphique et à ce que vous voulez avant, cela vous évitera d’être déçu par le résultat.

Votre logo doit aussi être en accord avec votre nom de marque. Bien sûr vous pouvez choisir d’utiliser uniquement votre nom mais même dans ce cas je vous recommande de créer un logo. Notre cerveau est conçu pour retenir des éléments visuels. Nous retenons 80% d’une information visuelle vs 20% de ce que nous lisons.

Une fois votre nom de marque choisi, s’il est différent de votre nom, déposez-le à l’Inpi. Cela vous coûtera environ 200€ et vous évitera qu’un concurrent ne récupère à son profit les bénéfices de la communication que vous mettez en place.

Choisir ses supports de communication

Vous allez maintenant créer des supports de communication physiques et numériques :

  • carte de visite

  • affiche pour la salle d’attente. 5 de vos tarifs les plus fréquents doivent être affichés.

  • brochure ou flyer récapitulatif de votre carte de soin

C’est le kit de base pour démarrer. Pour aller plus loin, voilà quelques idées en vrac : cadre numérique, livre photo, site web, réseaux sociaux, réservation en ligne, bon cadeau, newsletter, blog, chaîne Youtube…

Maintenant c’est à vous de jouer ! Je sais bien que de nombreux kinés voudraient mettre en place une activité HN mais se sentent perdus dans le flou artistique des démarches et des actions à mettre en place. J’ai enfin fini de créer la formation sur comment « développer votre activité Hors Nomenclature de massage Bien-Etre en tant que Masseur-Kinésithérapeute » en e-learning+coaching. Le nombre de places pour la formation est limité pour que je puisse vous assurer un coaching personnalisé de qualité donc l’accès à la formation est actuellement fermé. Laissez-moi votre mail si vous voulez être tenu au courant de sa ré-ouverture !

Laisser un commentaire