Massage prénatal : tout ce que vous devez savoir

le coKon

17 octobre 2018

Pas de commentaire

Accueil News

Massage prénatal : tout ce que vous devez savoir

Massage prénatal : tout ce que vous devez savoir


Lorsque l’on entend parler de « grossesse », cela nous renvoie directement à l’image d’une future maman épanouie et sereine. Mais savons-nous exactement ce que vivent les femmes enceintes ? En réalité, la grossesse s’accompagne de bouleversements physiques et moraux qui peuvent s’avérer éprouvants pour la future mère. Jambes lourdes, mal de dos, prise de poids excessive, etc, deviennent facilement un calvaire pour la femme enceinte. Le massage prénatal l’aide à ne pas être affectée par ces aléas de la grossesse. Elle peut alors mieux vivre ces bouleversements et profiter pleinement de cette période heureuse de sa vie dans le bien-être.

Qu’apporte le massage prénatal à la maman ?

Le massage prénatal attire de plus en plus de femmes enceintes. Celles qui en ont déjà profité se disent toutes satisfaites de son efficacité. Malmenées par les changements physiques, émotionnels et hormonaux, les futures mères ont en effet besoin que l’on s’occupe d’elles. Durant la grossesse, le corps se développe, les tensions musculaires, les douleurs et les crampes se font sentir. Grâce à des gestes précis, la personne qui vous masse soulage ces sensations incommodantes.

Le massage prénatal permet de favoriser la sensation de jambes légères. Le sommeil étant aussi affecté par la grossesse, le massage prénatal favorise un bon repos et la récupération de la femme enceinte. Il permet également de détendre les muscles, de retrouver une meilleure posture, de soulager les maux de tête. En somme, le principal objectif du massage prénatal est d’apporter du confort aux femmes enceintes en luttant contre la fatigue physique et morale.

Des avantages également pour le bébé

Le massage prénatal est un moment de partage que la maman vit déjà avec son enfant. Comme nous le savons, le fœtus développe ses capacités de perception dès le 4e mois de grossesse, c’est-à-dire qu’il entend les sons, ressent les tendresses, mais également les angoisses de sa mère. Au cours d’une séance de massage, la maman se détend, et cette détente se fait sentir par le bébé. Elle sécrète en effet de l’ocytine, l’hormone du plaisir, et fait profiter à son bébé les bienfaits de cette hormone par la même occasion. Le bébé est aussi détendu que sa maman, il se sent en sécurité et leurs liens affectifs se développent.

À quel moment de la grossesse peut-on en profiter ?

Le massage prénatal n’est pas recommandé durant le premier trimestre de grossesse, période au cours de laquelle la femme enceinte vit les changements physiques et hormonaux les plus importants. Elle peut profiter des bienfaits du massage vers la fin du 3e mois jusqu’au 8e mois de grossesse. En ce qui concerne la fréquence, il n’y a pas de règle précise. Des séances d’une fois par semaine durant le second trimestre, et de 2 fois par semaine durant le 3e trimestre, peuvent être raisonnables. Mais comme toutes les femmes vivent leurs grossesses différemment, le mieux est de convenir avec votre praticien de la fréquence adéquate à votre état.

Y a-t-il des contre-indications ?

Le massage prénatal ne présente aucun risque pour une femme enceinte. Toutefois, par précaution, vous ne devez pas omettre d’informer votre praticien s’il y a d’éventuels complications ou problèmes en relation avec votre grossesse. Le cas échéant, le thérapeute pourrait avoir besoin de l’accord de votre médecin avant de débuter une séance.

Si vous présentez les troubles ci-après, le massage pendant la grossesse vous est déconseillé : diabète, perte importante, hypertension, maladie contagieuse, diarrhée, fièvre, etc.

En outre, il existe certaines lésions du corps qui ne peuvent pas être massées, à savoir les blessures ouvertes, les éruptions cutanées, les ecchymoses, les varices et les inflammations. À noter qu’il ne faut pas non plus exercer de pression directe et accentuée sur la zone entre l’os de cheville et le talon. En effet, cette zone est, en réflexologie, reliée au vagin et à l’utérus.

Comment choisir son praticien ?

Pour la sécurité de la mère et du bébé, le choix du praticien, ou du centre qui va vous prendre en charge, est essentiel. Vous devez confier votre bien-être à des mains expertes disposant des compétences et expériences nécessaires en massage prénatal. Aussi, il faut choisir un praticien qui utilise des produits neutres, sans aucun dérivé chimique.
Au coKon, nous accueillons toutes les femmes enceintes qui souhaitent profiter d’une détente absolue entre leur troisième et huitième mois de grossesse. Vous êtes reçue et chouchoutée par un thérapeute qui n’aura comme préoccupation que votre bien-être et votre confort. La technique que nous utilisons durant la séance dépend du soin dont vous avez besoin. Mieux encore, nous utilisons des produits spécifiques durant la séance, soit de l’huile de massage neutre et bio, soit un baume au beurre de karité.

Découvrez-en plus : Le massage prénatal, les bienfaits pendant la grossesse.